Site du Journal tout l’immobilier - hebdomadaire tous ménages (159’514 exemplaires Certifiés remp/FRP)

La Rome antique inspire

La Fête des Vignerons 2019

Pas moins de 20 000 spectateurs, coupés du monde extérieur, trouveront place dans l’arène. Sous la houlette du Genevois Frédéric Hohl, le mythique événement est à la recherche de 5000 à 7000 figurants pour les 18 représentations prévues.

L’espace d’une douzaine de jours, Vevey va se donner des airs de Rome antique. Ce sera à l’occasion de la Fête des Vignerons, qui honorera la vigne et ceux qui la travaillent, du 26 juillet au 11 août 2019. Sur la place du Marché, une arène multicolore sera dressée, tournée vers le ciel, proche dans sa forme des édifices construits par les Romains à Vérone et à Nîmes. La presse, les sponsors et les habitants des environs de la place du Marché ont pu la découvrir en photo et en vidéo, en même temps que s’ouvrait la première phase d’inscriptions des figurants.

Immersion totale
Rappelons que Frédéric Hohl, organisateur réputé de festivités à Genève, a été nommé en 2015 directeur du Comité d’organisation de la sacro-sainte Fête vaudoise, qui suscite cinq fois par siècle une véritable passion nationale. L’élu vient d’ailleurs de quitter le Grand Conseil genevois pour s’occuper à plein temps dès cette année de ce mandat historique.
Quant à Daniele Finzi Pasca, qui assume la direction artistique de la Fête des Vignerons, c’est un homme de cirque. L’espace scénique, il l’a conçu comme un chapiteau coupé de l’extérieur. «Un lieu fermé, presque secret», précise-t-il. L’ouverture sur le lac et les Alpes est ainsi supprimée, l’attention des spectateurs captée uniquement par le spectacle. «Daniele Finzi  Pasca n’accepterait pas la concurrence du paysage», sourit François Margot, abbé-président de la Confrérie des Vignerons. L’immersion des spectateurs dans le spectacle est donc totale. Elle est rendue possible par le recours aux technologies les plus pointues, dans l’acoustique et dans les éclairages notamment. «Où qu’il se trouve, le spectateur percevra clairement la musique, les chants et les textes», assure le concepteur de la Fête. La capacité d’accueil sera fixée à quelque 20 000 personnes, ce qui constitue un record, et 18 représentations sont prévues de jour et de nuit, pour un spectacle  qui durera environ 2 heures et quart.

Douzaine d’entrées
Ce temple artistique est constitué d’une scène centrale et de quatre scènes surélevées. Une douzaine d’entrées et de sorties sont prévues pour les acteurs et les figurants qui seront au nombre de 5000 à 7000. L’espace scénique, qui abritera jusqu’à 2500 personnes, pourra être vidé en un clin d’œil. Une trappe sera aménagée au centre de l’arène, par laquelle entreront les objets réservés au spectacle. Des espaces seront aménagés sous la charpente métallique qui constituera l’ossature de l’arène; ils permettront l’accès des véhicules de sécurité et serviront de dépôts pour les décors. Un écran géant devrait être installé à l’intention des figurants qui ne seront pas sur la scène.
Le montage de la charpente durera environ quatre mois. «Nous espérons récupérer les 700 tonnes de métal par souci d’écologie, affirme le responsable des infrastructures Daniel Willi. Et après la Fête, il faudra démonter l’arène le plus vite possible». Deux mois plus tard, la place du Marché sera en effet occupée par un autre monument du spectacle et du patrimoine, mais national celui-ci, le cirque Knie.

Inscriptions ouvertes
Cette édition de la Fête des Vignerons innove également dans la procédure des inscriptions des figurants. Une phase de pré-inscription est ouverte par voie informatique. (www.fdv2019.chfigurants). Ce mode de faire servira à évaluer le nombre de personnes intéressées au rôle de figurant et le niveau de leurs compétences (en danse, en gymnastique, etc.). Une analyse des candidatures sera effectuée et permettra, au besoin, d’adapter les rôles pour le synopsis. La deuxième phase suivra cet automne, avec des inscriptions plus précises.
La priorité sera donnée aux habitants de Vevey. Les répétitions débuteront au mois de mars 2019 et, à la différence de la Fête de 1999, elles auront lieu dans l’arène et à un rythme plus soutenu. «Sachez qu’il y aura du travail», avertit Daniele Finzi Pasca. Quant à François Margot, il se montre résolument optimiste: «Le rêve s’incarne». 

Etienne Oppliger

Telecharger au format PDF